Les Français et la mode

Aujourd’hui la mode est devenu un produit de consommation comme un autre. De ce fait, les Français consacrent une part de leur budget de moins en moins importante à l’habillement. D’ailleurs, une grande majorité d’entre eux font de plus en plus attention aux prix et adoptent de nouveaux mode de consommation. La location et les produits de seconde main sont d’ailleurs de plus en plus plébiscités. Retour sur l’enquête réalisée par IPSOS pour l’Observatoire E.Leclerc des Nouvelles Consommations avec MJM, une école d’art qui propose des formations en rapport avec l’univers de la mode.

Les Français dépensent moins pour s’habiller

Que l’on soit passionné ou non par la mode, l’habillement est un poste de dépense inévitable. On constate donc que 7 Français sur 10 achètent régulièrement des vêtements. De plus, parmi ces derniers, ils sont 90% à considérer que l’habillement contribue à leur qualité de vie.

Malgré cette importance accordée à la mode, les personnes interrogées ne réservent pas un budget très élevé comparé à d’autres pays d’Europe. Par exemple, les Italiens consacrent 1000 euros par an pour l’achat de vêtements et de chaussures alors que les Français investissent 668 euros. De même, la part des dépenses d’habillement dans le budget de la France est aussi plus faible que ses voisins : 3,7% pour les Français contre 6% pour les Estoniens, les Italiens et les Portugais.

Enfin, en ces temps de crise, les sondés sont 75% à se dire prêt à réduire les dépenses de ce poste pour économiser un peu d’argent.

La mode à petit prix connaît un véritable succès

Comme le précise MJM, dans ces conditions, il est naturel de voir celle-ci connaître un grand succès. En effet, au moment d’acheter un vêtement, 74% des personnes interrogées considèrent que le prix est un critère qui détermine leur acte d’achat.

On remarque ainsi une très forte croissance des acteurs majeurs de la « fast fashion » comme Zara, H&M ou encore Primark. Avec une croissance de 9% sur l’année 2017, ce secteur représente actuellement 13% des ventes de prêt-à-porter féminin.

Les Français consomment différemment

Pour finir, on constate que les Français consomment maintenant différemment la mode : il n’est plus question de posséder mais d’utiliser avant de réinjecter dans le système, comme le souligne MJM. D’après l’enquête, 75% des interrogés sont d’ailleurs d’accord avec cette affirmation.

Ainsi, les sites proposant des articles de seconde main ou la location de vêtements connaissent un succès de plus en plus grand. Cette démarche de ne plus posséder semble accompagner la prise de conscience que la population a sur la société de consommation. De plus, grâce à cette nouvelle façon de consommer, il est tout à fait possible de porter des vêtements d’exception qu’il aurait été difficile de s’offrir et de changer sa garde-robe régulièrement.

Articles connexes

Les vêtements du futur

Demain, les vêtements ne serviront plus seulement à nous habiller. Ils nous permettront de mesurer nos performances sportives, d’évoluer en…

Les accessoires tendances à porter en 2019

Les accessoires permettent de structurer une tenue et d’ajouter le détail mode qui fera toute la différence et vous rendra…

Les tendances maroquinerie pour la rentrée 2019

Le sac à main est l’accessoire de mode indispensable pour compléter sa tenue et accessoiriser son look de façon chic…

Le marché de la mode en France

La mode et l’élégance à la française sont reconnues dans la monde entier. Le secteur de la mode en France…